Compte rendu

 

Compte rendu de la réunion du 19 janvier 2000, tenue à New York

Étaient présents : Pierre Planques, président, Christian Bonnelly, Henri Dorion, Helen Kerfoot, André Lapierre, Kathleen O'Brien, Jocelyne Revie

1.Ordre du jour

L'ordre du jour proposé est adopté.

2. Présidence

M. Planques accepte d'assumer officiellement la présidence de la Division, qui avait été assumée de façon provisoire par Madame Van Doren de Belgique avec le soutien de l'Institut Géographique National de France comme secrétariat de la Division francophone. Les membres présents appuient cette nomination et un représentant de la mission belge à l'O.N.U. confirme l'appui de la Belgique. Madame Revie du Secrétariat permanent canadien des noms géographiques et M. Bonnelly de la Commission de toponymie du Québec, Canada, offrent à M. Planques le soutien de leurs organismes respectifs en ce qui concerne les questions de logistique.

3. Procès verbal

M. Dorion accepte de dresser le compte rendu de la présente réunion.

4. Membres

Il y a lieu, pour le moment, de considérer comme membres de la Division les personnes qui ont rempli le formulaire distribué dans le Bulletin d'information toponymique no 1 (1999). (Cependant, pour participer aux sessions du Groupe d'experts, ces personnes devront obtenir les créances nécessaires, selon la procédure qui régit ces réunions). On convient qu'il y aura lieu de faire un rappel, à l'occasion de la diffusion du Bulletin no 2 ou autrement, afin d'identifier d'autres membres éventuels, particulièrement en Afrique francophone.

5. Documents de base

Il est convenu de dresser une liste de documents fondamentaux à distribuer aux membres. D'ores et déjà, on identifie à cette fin les documents suivants et les sites Web où on peut les trouver :

-le Bulletin d'information toponymique no 1 ; (http://www.toponymie.gouv.qc.ca/dfbulletin1.htm)
-une version française du Glossaire de la terminologie toponymique dont la version originale en anglais avait été réalisée sous la responsabilité de M. Kadmon (Israël) (http://www.toponymie.gouv.qc.ca/kadmon.htm)
-le document Résolutions adoptées par les sept Conférences des Nations Unies sur la normalisation des noms géographiques (Information paper no. 5 (b), distribué à la 20e session du GENUNG). (http://toponymes.rncan.gc.ca/francais/resolutionintro.html)
-Statuts révisés du Groupe d'experts des Nations Unies sur les noms géographiques. (http://toponymes.rncan.gc.ca/francais/unstat.html)

Ces documents existent déjà soit directement sur le site de la Division francophone ou par liens établis avec d'autres sites-hôtes de documents reliés aux activités du GENUNG.

6. Feuillet publicitaire du GENUNG

La version anglaise du feuillet publicitaire du GENUNG, Consistent Use of Place Names, sera produite dans les autres langues officielles de l'O.N.U., dont une en français, par le secrétariat du GENUNG. On peut retrouver le texte de la version préliminaire française du feuillet dans le Bulletin d'information toponymique no 1 (1999) et sur le site suivant : http://toponymes.rncan.gc.ca/francais/ungegn.html M. Planques a obtenu du Land Victoria (Australie), qui avait préparé la version anglaise du feuillet, un CD-ROM qui permet d'insérer dans le format graphique tout texte traduit.

7. Le site WEB

Le site web de la Division francophone continuera d'être hébergé sur le site web de la Commission de toponymie du Québec, Canada. Divers liens doivent assurer l'accessibilité aux documents placés sur ce site et aux autres sites hébergeant aussi des documents pertinents aux activités de la Division francophone. Ainsi, des liens réciproques doivent exister entre le site de la Division francophone (Commission de toponymie du Québec, Canada), celui du Comité permanent des noms géographiques, celui de l'Institut géographique national de France, du Conseil national de l'information géographique de France et, bien entendu, le site web du Secrétariat du Groupe d'experts, lorsque celui-ci sera créé. Il y aura toujours lieu d'ajouter des liens avec d'autres sites toponymiques, comme ceux de la Belgique, de la Suisse, etc., lorsqu'il y aura confirmation de leur existence. M. Lapierre, un expert du Canada qui utilise plusieurs sites en matière de toponymie, a offert d'apporter son expertise en ce domaine.

8. Prochain Bulletin d'information toponymique

L'on convient que la fréquence de ce Bulletin devrait être au moins annuelle. D'ores et déjà, les éléments suivants sont identifiés pour figurer dans le prochain Bulletin :
-le compte rendu de la présente réunion ;
-la liste des documents de base identifiés au point 5 de ce compte rendu ;
-une liste des documents de base du GENUNG (liste à faire) ;
-la liste des membres et des personnes qui ont répondu au questionnaire inclus dans le no 1 du Bulletin avec les coordonnées postales et électroniques;
-le document soumis par M. Dorion relativement aux mesures à prendre pour améliorer l'efficacité des réunions et des travaux du GENUNG, après remaniement le cas échéant. Ces documents étant pratiquement disponibles dans un très proche avenir, il est convenu de ne pas attendre un an avant de constituer et diffuser le Bulletin no 2.

9. Exonymes

M. Dorion rappelle que l'IGN (France), la CTQ (Canada) et lui-même en collaboration avec M. Poirier (Québec, Canada) ont généré des listes importantes d'exonymes français et qu'il serait opportun de proposer un mode de collaboration permettant de mettre en commun les listes existantes et en voie d'élaboration. Il s'engage à rédiger une proposition en ce sens d'ici quelques semaines.

10. Plan d'action

Il est demandé aux membres présents de faire parvenir au président, M. Planques, dans les meilleurs délais, des propositions quant à des éléments devant constituer le plan de travail de la Division pour la prochaine année.

11. Échéancier

10 février : envoi au Président des propositions d'éléments pour le plan d'action (les membres présents) 1 mars : proposition d'un plan d'action (M. Planques) 15 mars : rappel aux personnes n'ayant pas répondu au questionnaire publié dans le Bulletin no 1 (à préciser) 1 avril : distribution, aux membres et à ceux qui ont répondu au questionnaire, du plan d'action et du procès verbal de la présente réunion.

12. Prochaine réunion

La date sera fixée ultérieurement. Il y a lieu d'envisager l'organisation d'une visioconférence ou d'une conférence téléphonique avant la prochaine réunion physique qui, vraisemblablement, se tiendra au moment de la prochaine Conférence (Berlin 2002), à moins qu'une occasion se présente permettant de limiter le nombre de déplacements des membres.

Henri Dorion